Plusieurs centaines de jeunes fêtaient dimanche l’élection de François Hollande dans les rues du Chêne-Pointu, quartier défavorisé (sic) de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où deux voitures abandonnées ont été brûlées, a constaté un journaliste de l’AFP. Dans la commune, d’où sont parties les émeutes de 2005, Hollande obtient 72,07%, mais plus d’un quart des inscrits (26,91%) ne se sont pas déplacés pour voter. L’ambiance était bon enfant après l’annonce des résultats, a raconté à l’AFP, un riverain, sous couvert de l’anonymat : « ça klaxonnait partout, c’était vraiment très festif, ça chantait, on se serait cru à une fête de mariage ». Puis, « la police est passée et comme les jeunes n’aiment pas la police, ils ont commencé à caillasser avec des bouteilles », a raconté un fonctionnaire de la mairie, également sous couvert d’anonymat.

http://lci.tf1.fr/filnews/politique/jeunes-en-liesse-et-legers-incidents-a-clichy-sous-bois-7223911.html