Le 25 octobre, David Sylvestre, 22 ans, s’est retranché dans un cabanon, derrière la maison familiale, à Saint-Clément (54). Il a avec lui un fusil de chasse au canon scié. Quelques minutes plus tôt, il s’était disputé avec son père et avait, déjà, tiré un coup de feu vers le sol. Tout cela pour une embrouille au sujet d’une réparation sur une portière de voiture. Entre le jeune homme et son père, rien ne va plus depuis des années. Lorsque les gendarmes sont arrivés, ils ont décidé de se replier. Le forcené ayant promis à sa mère de tirer « dans le tas ». Ce qu’il a fait. Il est sorti de sa cachette l’arme à hauteur de la hanche pour faire feu. Résultat : dix-sept plombs dans la jambe d’un militaire et un plomb perdu pour un autre gendarme. David, qui a déjà huit condamnations à son casier judiciaire, a été condamné, hier, pour cette récidive à quatre ans de prison dont une année assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve.

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/05/26/quatre-ans-pour-avoir-tire-sur-un-gendarme