Placé en garde à vue à Valence, l’homme de 45 ans est notamment soupçonné d’avoir contraint ses enfants à regarder des images « d’une extrême violence faisant l’apologie du terrorisme »……SUITE