Depuis la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage en Savoie, l’enquête menée par la gendarmerie a connu plusieurs fuites dans la presse. Des militaires ont été interrogés ce mardi dans le cadre de l’enquête ouverte fin octobre pour violation du secret de l’instruction, révèle Europe 1……Cliquez ici pour lire la suite