02-img_9491_mini_web

« Je n’ai pas peur de le dire, mon fils, qui est un petit blondinet, a été victime de racisme, affirme cette maman métisse. Les insultes sur sa coiffure et sa couleur de peau ont commencé dès son entrée au collège. En primaire, il n’y a jamais eu aucun problème. »……Cliquez ici pour lire la suite