catherine-champrenault-y-voit-a-la-fois-une-avidite-pour-l-argent-et-une-banalisation-a-l-extreme-de-l-acte-sexuel

Catherine Champrenault est procureur générale de la cour d’appel de Paris.

« Le 6 avril 2018, le tribunal correctionnel de Créteil a condamné plusieurs hommes à des peines allant de deux à six ans d’emprisonnement pour avoir prostitué des jeunes filles rencontrées dans leur quartier. Ce dossier n’est pas isolé. Depuis quelques années, aux côtés des réseaux criminels étrangers de traite d’êtres humains, les affaires portant sur des faits de proxénétisme des cités se multiplient. L’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) a noté de très fortes augmentations de la prostitution des mineurs depuis 2014. Elle procède à la fois d’une avidité pour l’argent et d’une banalisation à l’extrême de l’acte sexuel exacerbée par l’explosion de la pornographie…… Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)