7711B9ED-B6FE-492E-9D43-88F0EA2F521A

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) n’y va pas de main morte. Cette autorité morale s’est dite «profondément choquée» par les traitements des migrants à la frontière franco-italienne «où la République bafoue les droits fondamentaux», dans un avis révélé ce mardi par «La Croix».

Dénonçant «les violations des droits» des migrants et «les pratiques alarmantes observées sur ces deux zones frontalières», la Commission, dont l’avis est consultatif, estime que la puissance publique «renonce au principe d’humanité et se rend même complice de parcours mortels» dans cette zone……Cliquez ici pour lire la suite