Limoges. Femme enterrée dans un jardin : le compagnon, migrant, avoue le meurtre

870x489_maxnewsworldfour486722

Le suspect, âgé de 29 ans, de nationalité algérienne et vraisemblablement en situation irrégulière, a expliqué qu’il fréquentait la trentenaire, séparée du père de ses enfants, depuis leur rencontre dans un bar plusieurs semaines avant les faits.

« Il indique qu’elle aurait eu une vie dissolue, fréquentant plusieurs compagnons, ce qui lui aurait fait voir rouge », a ajouté le procureur, tout en soulignant que l’homme avait été mis en examen pour « assassinat », c’est-à-dire un meurtre avec préméditation…… Cliquez ici pour lire la suite

image

Sur la période 2006-2016, le “coût moyen des emplois”  (c’est à dire salaires bruts et primes) a augmenté 7 fois plus vite pour les officiers de gendarmerie (+ 44,1%) que pour les sous-officiers de l’Arme ( + 6,2 %) .

Et comme, sur cette période, l’inflation a été de 12,2%, cela veut dire que le pouvoir d’achat des seconds a baissé, sensiblement, tandis que celui des officiers s’est envolé !

Cette information incroyable figure à la page 2 d’un référé de neuf pages, disponible sur le site de la Cour des comptes……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)

Chinon. Menacé par une arme factice, un gendarme tue un homme

870x489_870x489_maxstockworld372895_1

 

Un homme a été tué dans la nuit de vendredi à samedi par un gendarme à Chinon (Indre-et-Loire) qu’il menaçait d’une arme factice.

« Les gendarmes ont été appelés sur un tapage nocturne, ils ont été confrontés à un individu excité et à priori alcoolisé. L’un des deux gendarmes essaye de le calmer, de dialoguer. L’individu a une main dans le dos et s’avance vers les gendarmes et sort un pistolet », a déclaré Jean-Luc Beck, procureur de Tours.

L’un des gendarmes a tiré à deux reprises, l’une des balles a touché l’homme au ventre.

« L’arme se révèle être factice mais de bonne facture », a précisé le procureur de Tours……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)

justice

Durant son procès, l’homme a été dépeint comme un prédateur dangereux, attirant à lui les enfants sans violence physique……Cliquez ici pour lire la suite

Ces commissariats qui baissent le rideau

-

Déposer plainte dans son commissariat la nuit, ou simplement y accéder si besoin. Une démarche banale aujourd’hui, qui pourrait le devenir beaucoup moins très prochainement. Depuis un an, c’est en effet un discret, mais vaste projet de « mutualisation » des commissariats de petite couronne qui est mis en œuvre par la préfecture de police (P.P.) de Paris.

L’idée est simple. Il s’agit de fusionner autant que possible certains services. Sont dans un premier temps concernés les brigades de nuit, ainsi que les services dits de traitement judiciaire les week-ends et jours fériés. Cette nouvelle organisation est pour l’instant prévue pour les départements des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis. Si aucun plan d’ensemble n’a jamais été communiqué, nous avons pu, par recoupement, dresser une liste aussi exhaustive que possible des rapprochements à l’œuvre……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)

 

img_6215

Lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, Emmanuel Macron s’en est pris aux pays « qui revendiquent massivement leur égoïsme national ».

Le président français Emmanuel Macron s’est prononcé samedi en faveur de sanctions financières envers les pays de l’Union européenne qui refuseraient d’accueillir des migrants.

Au cours d’une conférence de presse avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, il a affirmé qu' »on ne peut avoir des pays qui bénéficient massivement de la solidarité de l’UE et qui revendiquent massivement leur égoïsme national quand il s’agit de sujets migratoires ».

« Je suis favorable à ce qu’il y ait des sanctions qui existent en cas de non solidarité (…), à ce que des conditions sur ce sujet soient mises au financement d’aides structurelles », a-t-il précisé. « Je suis résolument favorable à ce qu’il y aient des mécanismes qui prennent en compte cela. C’est un débat qui viendra en temps voulu. »……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Rudy van Cappellen & Christine Petit)

3C1692D9-909D-4649-BCF8-B9AC8F7A9406

569 migrants ont été secourus samedi au cours de quatre opérations menées au large des côtes espagnoles et italiennes.

418 migrants ont été secourus samedi 23 juin au cours de trois opérations menées au large des côtes espagnoles par les services de sauvetage en mer de l’Espagne, a annoncé l’organisme public Salvamento maritimo. Entassées à bord de quinze embarcations, 262 personnes ont été prises en charge dans le détroit de Gibraltar et débarquées dans les ports de Tarifa et de Barbate, en Andalousie. Vingt-sept autres ont été secourues en Méditerranée entre le sud de l’Espagne et le nord du Maroc et 129 au large de l’île de Grande Canarie, dans l’océan Atlantique.

Sauvetage au large de l’Italie

L’armateur danois Maersk Line a annoncé de son côté samedi que l’Alexander Maersk, un de ses porte-conteneurs, avait secouru 113 migrants au large des côtes du sud de l’Italie et se trouvait au large de la Sicile. Le navire a changé de cap après avoir reçu un signal de détresse vendredi matin, a précisé Mikkel Elbek Linnet, porte-parole de Maersk Line. Il n’a pas spécifié où exactement les migrants avaient été secourus, ni quand le signal d’alerte avait été reçu. Le navire se trouve au large de la ville de Pozzallo en Sicile et attend des instructions du centre italien de coordination des sauvetages en mer MRCC Rome……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)

 

Travail en prison : le cri d’alerte de 300 universitaires

 

77FA3C77-4CD1-40B1-84B0-24087AC7B248Dans une tribune de « l’Obs », les universitaires demandent à Emmanuel Macron une législation claire sur ce qui constitue un « levier de réinsertion ».

En mars dernier, alors qu’il était en visite à l’École nationale de l’administration pénitentiaire à Agen, Emmanuel Macron avait annoncé une « refondation pénale ». Il plaidait notamment pour une réforme du travail pour les prisonniers. « Reconnaître un droit du travail adapté est une mesure indispensable, qui permet de les réinsérer dans la société », disait-il alors. Trois mois après, 300 universitaires publient une tribune dans l’Obs pour demander des « actes » au président de la République.

« Le Code de procédure pénale affirme que le travail en prison (organisation, méthodes, rémunérations) doit « se rapprocher autant que possible des activités professionnelles extérieures afin notamment de préparer les détenus aux conditions normales du travail libre » », rappellent-ils. Mais ils soulignent qu’« en dépit de la suppression du travail obligatoire, le législateur est demeuré au milieu du gué ». Et la tribune de rappeler que le vide juridique ouvre la voie à de nombreux abus et empêche le travail de jouer le rôle de « levier de réinsertion » qu’il est censé avoir……Cliquez ici pour lire la suite

Kevin Emeneya, 28 ans, blessé de guerre : «On donne notre vie à la France»

98A90D77-5493-452F-9182-F466DBE28FAD

Il y a huit ans, le légionnaire Kevin Emeneya a été gravement blessé à la tête en Afghanistan. Pensionnaire de l’hôpital militaire des Invalides, il reçoit ce samedi le président à l’occasion de la Journée des blessés de l’Armée de terre……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑