La ville de Caen veut faire payer l’addition aux fêtards trop alcoolisés

image-quay-37654199

 

La ville de Caen va faire payer 120 euros aux personnes en état d’ivresse prises en charge par la police municipale. La mesure, votée cette semaine en conseil municipal, sera appliquée début juillet…… Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)

Valentin, atteint d’une leucémie, reçoit des centaines d’écussons de police

B9716159536Z.1_20180626193527_000+G96BIS532.3-0

 

En septembre 2017, Valentin, 15 ans, a été diagnostiqué leucémique. Pour s’occuper, l’adolescent a entamé une collection d’écussons de police. Pour son anniversaire, grâce à un puissant élan de solidarité, il s’est vu offrir plusieurs centaines d’écussons provenant du monde entier…… Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Rudy VAN CAPPELLEN)

Un ingénieur tortionnaire de chats condamné à neuf mois de prison ferme en Normandie

img_0475-1

En un peu plus d’un mois, il avait torturé une quinzaine de félins.

Un ingénieur, réputé brillant, âgé de 50 ans, a été condamné mercredi devant le tribunal correctionnel de Caen à 18 mois de prison dont neuf mois ferme pour des actes de cruauté à l’égard d’une quinzaine de chats. Le tribunal n’a pas ordonné le placement sous mandat de dépôt du prévenu qui comparaissait détenu…… Cliquez ici pour lire la suite

Béziers. Un policier en civil roué de coups par trois individus

-
Mardi 26 juin, en début de soirée, un policier en civil, porteur de son arme de service était en terrasse d’un café avec des amis place de la Madeleine à Béziers, quand il a été pris à partie par trois individus.

Selon nos informations, l’altercation verbale est devenue physique. Le policier a, dans un premier temps, pris une gifle puis un coup derrière la tête, avant de le rouer de coups de poings et de pieds alors même qu’il était au sol.

Les trois individus, alcoolisés, ont pris la fuite, sans prendre son arme à feu. Quand les secours sont arrivés sur les lieux le policier était inconscients…… Cliquez ici pour lire la suite

2040120E-C73C-417A-AE9D-E384AF69E903

Houria, 34 ans, est entre la vie et la mort après avoir reçu plusieurs coups de couteau de la part du père de ses enfants, sous le coup d’une procédure d’expulsion et tout juste libéré d’un centre de rétention en raison d’un vice de procédure.

Houria, une femme de 34 ans poignardée par son ex-mari le 23 juin 2018, est hospitalisée au CHU d’Angoulême (Charente). Son pronostic vital est engagé.

Elle est toujours entre la vie et la mort. Une femme de 34 ans a été poignardée à plusieurs reprises par son ex-mari, qui la battait régulièrement, samedi 23 juin, à Angoulême (Charente). La secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes s’est rendue, lundi, au chevet de cette femme battue, hébergée depuis près d’un an dans un centre adapté…… Cliquez ici pour lire la suite

Un jeune homosexuel qui vit à Gennevilliers raconte la violence qu’il subit

stop-homophobie

« Au collège, on me faisait déjà des commentaires parce que j’étais efféminé », se souvient Lyes, rencontré par franceinfo. « Mais depuis que j’assume mon homosexualité, c’est-à-dire depuis un an et demi, c’est un cauchemar », lâche le jeune homme d’origine algérienne. Lyes, qui vit à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), ne compte plus les interpellations homophobes dont il fait l’objet depuis qu’il a rendu son homosexualité publique. « Les insultes homophobes, c’est minimum trois fois par semaine », estime-t-il. La dernière en date ? « Il y a deux jours. »…… Cliquez ici pour lire la suite

Les médecins de Limoges testent un système d’alerte inédit pour les agressions

870x489_police_1

Les médecins de Haute-Vienne, mieux protégés grâce à un dispositif expérimenté à Limoges. Un bouton poussoir leur permet d’avertir en cas de menace ou d’agression. L’alerte est alors envoyée simultanément au SAMU et au commissariat, ce qui est unique en France…… Cliquez ici pour lire la suite

Policiers LGBT : «Il faut montrer que la police est aussi diverse que la population»

flag (1)

Une grande première. Paris accueille, ce mercredi, la 8e conférence internationale de l’European LGBT police association (EGPA). Près de 200 policiers, originaires de 16 pays ont fait le déplacement dans la capitale française pour se rencontrer et participer à des ateliers sur les luttes contre l’ homophobie et les discriminations au sein des forces de sécurité intérieure.

Pour en savoir davantage, 20 Minutes a interrogé Mickaël Bucheron, un policier parisien à la tête de Flag !, une association de soutien et de défense des agents LGBT des ministères de l’Intérieur et de la Justice…… Cliquez ici pour lire la suite

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑