870x489_police_1

Les médecins de Haute-Vienne, mieux protégés grâce à un dispositif expérimenté à Limoges. Un bouton poussoir leur permet d’avertir en cas de menace ou d’agression. L’alerte est alors envoyée simultanément au SAMU et au commissariat, ce qui est unique en France…… Cliquez ici pour lire la suite