AAzjdNg.img

Le Premier ministre irakien, critiqué pour son manque de fermeté après la découverte des corps de huit Irakiens enlevés par Daesh, a ordonné jeudi l’exécution « immédiate » des centaines de jihadistes condamnés à mort, dont des femmes et des étrangers.

L’annonce de ces pendaisons massives, à une date qui n’a pas encore été fixée mais qui devrait intervenir rapidement, est la réponse de Haider al-Abadi au premier défi de taille que lui a lancé l’EI depuis l’annonce en décembre de la victoire sur l’organisation extrémiste.

Elle intervient en effet au lendemain de la découverte des corps de huit Irakiens enlevés par l’EI, qui avait diffusé une vidéo d’hommes au visage tuméfié en annonçant leur mort prochaine si des femmes jihadistes n’étaient pas libérées……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Dominique Evrard)