femme-enceinte-gynecologue-2014518-jpg_1783751_660x281

« Il ne s’agit pas de faits isolés » : les « actes sexistes » sont « courants » dans le suivi gynécologique et obstétrical, alerte le Haut Conseil à l’égalité (HCE) entre les femmes et les hommes, dans un rapport publié le 29 juin. Ce à quoi le Dr. Elisabeth Paganelli, secrétaire générale du Syndicat des gynécologues et obstétriciens de France (Syngof), interrogée par franceinfo, répond : »Depuis deux-trois ans, il y a un vrai ‘gynéco-bashing’ et je trouve cela désolant. Nous savons très bien qu’il y a des problèmes dans d’autres secteurs de la médecine. C’est connu qu’il existe aussi des risques lorsque des patientes se font masser par des kinés, par exemple. Il aurait fallu écrire un rapport qui englobe tous les professionnels de santé. »……Cliquez ici pour lire la suite