15400471

Le jeune homme a refusé de « suivre » les policiers, « il a enclenché la marche arrière, a percuté l’un des fonctionnaires sur place. Dans le cadre de ce qu’il a estimé être de la légitime défense, un autre policier a fait usage de son arme. » Le jeune homme n’était pas armé, mais « la légitime défense ne s’opère pas que sur le port d’arme », explique Daniel Chomette…… Cliquez ici pour lire la suite