5b3d333209fac2666d8b4567

Plusieurs quartiers de Nantes se sont embrasés et ont connu des émeutes dans la nuit du 3 au 4 juillet après qu’un homme a été tué par balle par un policier. Le 4 juillet, la tension était encore palpable en fin de journée.

La tension règne au Breil, quartier de Nantes qui a vu la mort le 3 juillet d’un homme de 22 ans tué par un policier lors d’un contrôle. La nuit avait déjà été difficile après l’éclatement d’émeutes et d’incendies dans plusieurs quartiers à la suite de cet incident. Le 4 juillet vers 17 heures, un regain de tensions a été de nouveau constaté avec la mise à feu d’un véhicule sur un parking. D’après les observations des journalistes sur place, les affrontements et les incendies sporadiques se sont poursuivis jusque tard dans la nuit…… Cliquez ici pour lire la suite