117559713_0

Les prisonniers devront travailler « jour et nuit » et recevoir des « coups de pied » s’ils font preuve de « paresse », a ordonné samedi le président tanzanien John Magufuli aux autorités carcérales de ce vaste pays d’Afrique de l’Est. Le chef de l’Etat tanzanien a donné ces nouvelles instructions samedi alors qu’il procédait à l’investiture du nouveau commissaire général des prisons, Faustine Martin Kasike…… Cliquez ici pour lire la suite