8FB32DD8-E993-4577-9515-7A37006C837D

La cour de cassation de Rome a jugé que des circonstances aggravantes ne pouvaient pas être retenues contre les participants à un viol collectif car la victime avait volontairement consommé de l’alcool. Une décision qui provoque un tollé en Italie……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)