1AFA6472-3DAE-4B42-A5E0-963F6B0BD756

D’après les premiers éléments réunis par les juges, et consultés par Le Monde, Vincent Crase portait une arme le 1er mai, après avoir dit l’inverse aux enquêteurs. Ce pistolet, comme deux autres retrouvés au siège du parti présidentiel, ne sont pas déclarés……Cliquez ici pour lire la suite  (Merci Christine Petit)