au-petit-matin-avant-de-partir-pour-interpeller-maxime_4101493

Ordinairement sordide. Tel est le quotidien de la brigade des mœurs de Rennes. Elle traite chaque jour des affaires qui, par principe, ne sont jamais dévoilées. Le Mensuel de Rennes a passé trois jours aux côtés de ces policiers spécialisés……Cliquez ici pour lire la suite