15586215

En Gironde, 65 agents pénitentiaires ont reçu une mise à pied de 10 jours avec sursis, et 65 une mise à pied de cinq jours ferme et cinq avec sursis. Au total ce sont donc 130 surveillants de la prison de Gradignan qui ont ainsi été mis à pied à la suite du mouvement de contestation qui a touché en janvier les établissements pénitentiaires,….. Cliquez ici pour lire la suite