LA PRISON DE FLEURY-MEROGIS

Agressions, manque d’effectifs, burn-out… les agents pénitentiaires décrivent un quotidien de plus en plus violent……Cliquez ici pour lire la suite  (Merci Maître Confucius)