RONELLa_OpalFM_34149_08

En mai dernier, et après onze mois d’enquête interne, l’université de New York a reconnu Avital Ronell coupable de harcèlement sexuel sur l’un de ses anciens étudiants. Dans une lettre de soutien à leur consœur, une cinquantaine de grands noms du monde académique ont endossé une ligne de défense mettant notamment en cause le bien-fondé du récit de la victime – le même type d’argumentation que dénonce le mouvement #MeToo depuis bientôt plus d’un an……Cliquez ici pour lire la suite