FRANCE-BABY-LOUP

L’Etat français n’a pas encore fait connaître l’information, comme il sera tenu de le faire, mais l’affaire Baby-Loup connaît un ultime rebondissement. Le Comité des droits de l’homme de l’ONU, l’instance supranationale chargée de veiller au respect par les Etats membres du Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui a force de loi dans notre pays, vient de livrer ses constatations sur un des plus importants dossiers de ces dernières années, et c’est une petite bombe : la France est reconnue coupable de violation de la liberté de manifester sa religion et discrimination envers les femmes musulmanes…… Cliquez ici pour lire la suite  (Merci Nadia)