16715185lpw-16715424-article-paris-malig-sdf-18-ans-jpg_5526813_660x281

Depuis plusieurs jours, la situation d’un sans-abri a provoqué un élan de solidarité qui pourrait bien vite se terminer.

« Je lui ai proposé de l’héberger samedi soir. J’étais avec mon ami et mon fils. On est allés chez moi, dans le 9e arrondissement. On a chanté Brel, il m’a raconté sa vie. C’était très sympathique. Et puis il s’est mis à pleurer et il a voulu faire un tour. Il est parti à 22 heures, il n’est plus revenu », a-t-elle raconté. Sauf que, quelques minutes plus tard, elle remarque que son téléphone portable de la marque Apple et son porte-monnaie ont disparu……Cliquez ici pour lire la suite  (Merci Maître Confucius)