« Cet après-midi, après de multiples infractions : conduite dangereuse notamment sur les trottoirs, blocages de routes, insultes et outrages à agents…

J’ai signifié aux futurs mariés le refus de célébrer le mariage prévu et son report à lundi en application de la charte des mariages de Nice, adoptée en 2012, qui est signée par chaque couple souhaitant s’unir dans notre ville. »

Christian Estrosi

(Merci Rudy Van Cappellen)