Face à l’inextricable situation des enfants errants de la Goutte-d’Or (XVIIIe), la Ville vient de débloquer une nouvelle enveloppe, et demande à l’Etat une aide financière et des moyens policiers.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Christine Petit)