15928295

Les 22 militants ont été placés sous contrôle judiciaire avec « interdiction de paraître à Marseille » et « interdiction d’entrer en relation avec un membre de SOS Méditerranée ».

Cliquez ici pour lire la suite