maxnewsfrfour051887-3887264

La brigade des mineurs de Paris a été saisie pour une affaire de « pénétration digitale » entre enfants de quatre ans dans leur école maternelle, après le dépôt d’une main courante à la mi-septembre.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)