ob_e57011_loi

Un quadragénaire de Toul a été condamné ce lundi 22 octobre par le tribunal correctionnel de Nancy à 24 mois de prison dont 14 avec sursis pour avoir caché sa séropositivité à ses compagnes. Les deux victimes n’ont pas été contaminées par le virus du sida.

Cliquez ici pour lire la suite