6478B951-0C3A-4894-BC9A-DE2209BAF56F

« Depuis des mois, une enseignante subit le harcèlement raciste et antisémite d’une partie de ses élèves ». Le 7 mai 2015, les enseignants du lycée profesionnel Tony Garnier à Bron, en grève, avaient adressé une lettre au ministère de l’Education nationale. Trois ans plus tard, leur collègue, las de n’avoir reçu aucun soutien hiérarchique, a assigné le rectorat en justice. Une audience est prévue ce mercredi devant le tribunal administratif de Lyon.

Cliquez ici pour lire la suite