201809161393-full

Deux jours après que plusieurs chroniqueurs de l’émission Touche pas à mon poste !, dans le cadre de la rubrique « Le quart d’heure sans filtre », ont été accusés de minimiser le viol conjugal, le CSA annonce avoir été saisi à 650 reprises depuis la diffusion du programme.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Rudy Van Cappellen)