573875E4-FFD7-4712-98D0-A29C555BC4AE

La présidente de l’association Mobilisation des policiers en colère, qui s’est donné la mort lundi soir, avait confié à ses proches subir des « pressions » relatives à des problèmes de gestion de son mouvement.

Cliquez ici pour lire la suite