7958952_0072f288-f636-11e8-a567-ab9e51bc8aa0-1_1000x625

Dès le début de matinée, les forces de l’ordre ont eu recours en masse à des lacrymogènes. Mais aussi aux puissantes GLI-34, sujettes à polémique.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)