5c1e513c488c7b5f608b4567

Informé par la préfecture de Charente de la décapitation d’un pantin représentant Emmanuel Macron, le procureur de la République du département a annoncé l’ouverture d’une enquête concernant «des faits graves pouvant être qualifiés pénalement».

Cliquez ici pour lire la suite