ITALY-FRANCE-POLITICS

« Ma réponse est claire: les ports italiens sont fermés! », a twitté le ministre d’extrême droite. « Pour les trafiquants d’êtres humains et pour ceux qui les aident, la fête est terminée ».

Cliquez ici pour lire la suite