000_1bp71u

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé samedi soir sur Twitter un visage «lâche, raciste, antisémite, putschiste» derrière les violences qui ont émaillé la mobilisation des «gilets jaunes».

Cliquez ici pour lire la suite