5c2d1bf2488c7b93538b4567

Le syndicat demande, dans un premier temps, des excuses publiques, puis que des enquêtes soient ouvertes, annonce le secrétaire général du syndicat. « Il est inacceptable d’entendre de telles qualifications à l’encontre[des policiers]« , déplore le syndicat, qui cite Gilbert Collard « osant traiter la police de fasciste »Â et La France insoumise « la traitant de police politique ».

Cliquez ici pour lire la suite