marteau-justice-illustration_field_mise_en_avant_principale_1_0

L’artificier des attentats de 1995 à Paris a été jugé ce mercredi après-midi au tribunal correctionnel pour avoir détruit trois cellules à la prison de Valence. Le procès s’est tenu en son absence car il a refusé de sortir du centre pénitentiaire. Un an de prison supplémentaire.

Cliquez ici pour lire la suite