7985328_6dc6be10-14cb-11e9-8e42-4020b3851909-1_1000x625

Un tonnerre d’applaudissements pour les cinq lycéens de Romain Rolland placés 36 heures en garde à vue début décembre pour un tag « Macron-démission ». A la manœuvre : le maire (PCF) Philippe Bouyssou, qui leur a rendu un hommage très appuyé, mercredi soir, dès le début de ses vœux devant les quelque 1 500 personnes réunies à la halle Venise Gosnat.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Justin PST)