2AD972B5-6F74-47E0-8707-0AFD87CFBF7C

Ces menaces sont apparues en représailles de son initiative du 30 janvier. Il avait appelé à signaler à Twitter et à la plateforme Pharos (chargée de la lutte contre les contenus illicites sur internet) des tweets publiés ce jour-là par le père d’une victime des attentats du 13-Novembre et figure de la fachosphère, Patrick Jardin, à propos du retour envisagé de plusieurs dizaines de jihadistes français détenus par les Kurdes.

Cliquez ici pour lire la suite