870x489_maxnewsfrfour142740

Le secrĂ©taire d’État Ă  l’IntĂ©rieur a expliquĂ© que l’homme soupçonnĂ© notamment de l’incendie d’un vĂ©hicule de l’opĂ©ration Sentinelle, samedi, avait Ă©tĂ© interpellĂ© « Ă  la fin de la sĂ©quence », la police ne pouvant pas arrĂȘter « sur le champ tous les casseurs ».

Cliquez ici pour lire la suite