Gilets-jaunes-Epinal

Dans ces villes, des milliers d’euros d’argent public vont devoir ĂȘtre dĂ©pensĂ©s pour remettre en Ă©tat chaussĂ©es, bĂątiments et mobilier urbain dĂ©tĂ©riorĂ©s au cours des quinze semaines de mobilisation des « gilets jaunes ».

Cliquez ici pour lire la suite