20190305_1_2_8_1_0_obj19667305_1

Mes Carine Nahon et Aymeric Ros, les avocats du principal mis en cause, qui a reconnu les coups de couteau portés à l’été 2014, mais a contesté hier à l’audience avoir voulu donner la mort.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci K.)