trib-4-1

L’homme interpellé lundi après-midi dans le TGV Paris-Brest a été transféré mardi dans un hôpital psychiatrique. Entendu brièvement sur les faits, « il tenait des propos incohérents en garde à vue », a déclaré à 20 Minutes le procureur de la République de Saint-Brieuc Bertrand Leclerc. « L’intéressé a donc été revu par un médecin qui a estimé que son état psychique justifiait une hospitalisation d’office ».

Cliquez ici pour lire la suite