000_17q0ez

Le chef de file du parti italien La Ligue et ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a avancé l’idée de la castration chimique pour certains criminels sexuels à la suite du viol d’une touriste américaine. Mais la proposition a été rejetée par les députés du Mouvement 5 étoiles.

Cliquez ici pour lire la suite