5ca07ebd230000c100af54b5

Les analyses toxicologiques menées juste après l’admission à l’hôpital d’Ange Dibenesha, dans la nuit du 27 au 28 mars, révèlent que le jeune homme a régurgité, à ce moment-là, 25 g de cocaïne, a appris franceinfo de source proche du dossier, jeudi 4 avril. Le trentenaire avait fait un malaise juste après son interpellation lors d’un contrôle routier, à Paris, et avait été conduit à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. Il est décédé samedi.

Cliquez ici pour lire la suite