trib-4-1

Dans la nuit du 17 juin 2018, les policiers carcassonnais sont appelés par un témoin qui venait de voir Mohamed H., un Carcassonnais âgé d’une quarantaine d’années, crevant les pneus de plusieurs véhicules stationnés sur le boulevard Jean-Jaurès. Vendredi matin, le tribunal correctionnel de Carcassonne jugeait ces faits, sans le prévenu, qui ne s’est pas présenté à l’audience.

Cliquez ici pour lire la suite