p1013210-4202146

Une quinzaine de tags contre les forces de l’ordre ont été dessinés dans la nuit de jeudi à vendredi à Blois, sur les murs d’habitations et des voitures, dans le quartier Vienne. La Préfecture fait part de « sa plus grande indignation » après ces écrits « anti-flics ».

Cliquez ici pour lire la suite