đŸ‡«đŸ‡· Face au malaise des policiers : une rĂ©forme en profondeur plutĂŽt que des psychologues

file-20190425-121224-s47pcp

« Les brigades du chiffre (…) Pour faire du chiffre, les policiers doivent dĂ©laisser les « belles affaires » et se concentrer sur des petites infractions sur l’usage de stupĂ©fiants ou la lĂ©gislation sur les Ă©trangers. Ces « affaires de merde » permettent, en outre, d’élever le « taux d’élucidation » puisque l’affaire est dĂ©couverte et « rĂ©solue » en mĂȘme temps. ».

Cliquez ici pour lire la suite

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑