8064282_f1922bfa-6c99-11e9-9567-5eb683fa6039-1_1000x625

L’intrusion d’une cinquantaine de personnes dans l’enceinte de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière fait débat. Au lendemain des faits, jeudi 2 mai, trente-deux personnes avaient été placées en garde à vue après cette intrusion pour « participation à un groupement en vue de commettre des dégradations ou des violences » ont été remises en liberté, indique le parquet de Paris.

Cliquez ici pour lire la suite