1207399

Beveren (Belgique) – Un enseignant de l’école GTI reçoit beaucoup de messages haineux depuis qu’elle a sanctionnĂ© deux Ă©lĂšves pour avoir refusĂ© d’entrer dans une mosquĂ©e lors d’une visite scolaire la semaine derniĂšre. La direction rĂ©agit avec indignation.

Les Ă©lĂšves se sont rendus dans une synagogue et une mosquĂ©e turque Ă  Anvers. Deux Ă©lĂšves de 4Ăšme ont refusĂ© d’entrer dans la mosquĂ©e. L’enseignant leur a ensuite imposĂ© une punition. L’incident a Ă©tĂ© largement relayĂ© sur un forum d’extrĂȘme droite et partagĂ© sur les rĂ©seaux sociaux. Depuis lors, l’école et l’enseignant, dont le nom est mentionnĂ©, ont reçu des messages haineux. Certains exigent mĂȘme son renvoi. L’enseignante a dĂ» changer son profil Facebook.

Le proviseur Pascal De Rop regrette le dĂ©sordre. « La visite a Ă©tĂ© annoncĂ©e bien Ă  l’avance (
) Cela fait partie des leçons de philosophie de la vie et constitue l’une des actions contre la radicalisation. L’objectif est d’apprendre Ă  connaĂźtre des cultures et des religions diffĂ©rentes. Nous voulons apprendre aux jeunes comment aborder notre sociĂ©tĂ© diversifiĂ©e de maniĂšre positive et, en fin de compte, parvenir Ă  plus de tolĂ©rance et de respect. (
) »

L’école souligne que la sanction a Ă©tĂ© imposĂ©e parce que les deux Ă©lĂšves ont fait preuve de peu de respect et ont ridiculisĂ© les enseignants et le guide.

SOURCE